Le CV de Dieu par Jean-Louis Fournier – Un sens profond de l’ironie et de l’autodérision…

20 01 2009

41pen2pnwelsl500aa240.jpg

A la suite du superbe Où on va, papa ? récompensé par le Femina, je me suis lancée dans Le CV de Dieu, réédité en octobre 2008 chez Stock.

J’ai adoré et je ferai aussi laconique que l’écriture de Jean-Louis Fournier : FONCEZ!!

Pertinent et impertinent à la fois, l’acolyte de Desproges nous livre ici un réquisitoire contre le « Bon Dieu », un réquisitoire elliptique qui nous amène souvent au sourire ou au rire. D’autant que ce réquisitoire tout en se moquant du Bon dieu s’en prend nettement à sa créature, la plus exigeante et la plus complexe, l’être humain !

L’ironie est magnifique, l’humour maîtrisé et le style comme la forme sont concis !

Toujours est-il que notre monde est bien dérisoire… Malheureux que Dieu ait colorié les hommes avec les couleurs qui lui restaient? Malheureux qu’il ait si mal caché à l’homme le pétrôle? Malheureux qu’il ait inventé le moustique? Malheureux qu’il ait inventé l’enfant handicapé? En tout cas, heureux que Dieu ait inventé les écrivains humoristes. Car après tout, Jean-Louis Fournier ne créé que grâce à Dieu ! Si l’on ne peut s’extasier de tout et si l’on peut attribuer à Dieu un casier judiciaire énorme… tout de même, quelle imagination, quelle Création!…

Claire.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




RURALIVRES |
Arcade |
valentine63 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le portrait de la femme en ...
| Lire, Voir, Ecouter...
| mespetitsmotspourtoi